mercredi 16 décembre 2020

Les traditions de Noël en Corse

Amoureux de la Corse, vous souhaitez savoir comment y est célébré Noël ? Vous êtes curieux de connaître les traditions insulaires ? En hiver, la Corse dévoile un visage différent de celui estival, encore plus authentique. Loin des foules, les quelques visiteurs qui s’y rendent pendant la période des fêtes de fin d’année découvrent des coutumes ancrées dans l’histoire, transmises de génération en génération.

 

Comme dans plusieurs pays et de nombreuses régions françaises, Noël en Corse est un moment de partage où se mêlent chants corses, défilés, retrouvailles familiales et traditions ancestrales. 

Parmi les coutumes les plus enracinées, celle du bûcher de Noël, « Ô Rocchiu », est toujours pratiquée dans les villes et les villages de l’Île de Beauté. Dressé par les enfants, ce bûcher est attisé sur les places des églises à l’issue de la messe de minuit. Cette tradition remonte à une époque où, pendant la journée du 24 décembre, les enfants devaient sonner aux portes des maisons en vue de collecter du bois, des branches et des bûches, pour allumer ce fameux bûcher censé tenir toute la nuit jusqu’au matin du 25 décembre. Les braises étaient alors partagées entre les villageois qui les mêlaient à celles de leur cheminée.


Le réveillon de « Natale », « la Veghja de Natale » en Corse, est associé à plusieurs croyances superstitieuses, encore pratiquées par quelques familles Corses :

          - Une assiette supplémentaire, « l’assiette du pauvre », « u piattu di u puvarettu » en Corse, est laissée sur la table.

         - Un nombre de bûches identiques au nombre d’invités attise le feu de la cheminée afin que la famille ne soit pas endeuillée l’année suivante à hauteur du nombre de bûches manquantes.   

         - La veillée de Noël est le seul moment de l’année pendant lequel les Corses peuvent se transmettre le rituel et les incantations de « l’Ochju », le « mauvais œil », en vue de savoir le conjurer.


Le déjeuner du 25 décembre, dénommé « Repas de Noël », est traditionnellement composé d’agneau rôti et d’une pulenta aux châtaignes, « A Pulenda », la polenta Corse. Le repas commence généralement avec des spécialités culinaires du terroir telles que la brouillade d’œufs aux oursins, les charcuteries locales comme la coppa et le prisuttu ou encore le caviar d’œufs de mulets. En dessert, la célèbre « Ceppu di Natale Castagniu », la bûche à la châtaigne, est consommée avec des clémentines corses, des canistrellis et des frappes, de succulents beignets Corses.

 

Vous connaissez certainement la chanson « Petit Papa Noël » de Tino Rossi, né en Corse à Ajaccio. Mais connaissez-vous sa version Corse, « Babbucciu natale » ? (Re)découvrez-la ci-dessous.

N’hésitez pas à l’écouter et à la réécouter 😉


Vous souhaitez découvrir la Corse en hiver, pendant les fêtes de fin d’année ? N’hésitez plus une seule seconde, consultez notre large offre de séjours en Corse et passez un agréable séjour à pied, à vélo, à moto ou en van aménagé.

Retrouvez ici, l'ensemble de nos séjours en Corse.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire